Bienvenue...
Voici quelques photos de la réalisation, partiellement en autoconstruction, de notre maison en bois massif, madriers de 7 cm de large, avec isolation intérieure, kit d'origine Finlande, construite prés de Toulouse - France - entre juillet 2006 et avril 2007.


Le fond du jardin au petit matin

Le fond du jardin au petit matin

dimanche 7 novembre 2010

Poêle à bois et récupérateur de chaleur



Le poêle à bois situé dans le salon diffuse aussi sa chaleur à l'étage, par convection l'air chaud empruntant l'escalier. L'idée nous est venue de construire un système pour récupérer plus de chaleur et l'acheminer à l'étage directement dans les chambres situées au dessus. Il suffisait d'aspirer l'air chaud près du poêle par un moyen mécanique puis de le conduire par une gaine pour qu'il soit soufflé là où on le voulait.

Nous pensions d'abord plus intéressant que l'air soit soufflé dans chacune des chambres. Mais outre la complexité du circuit de gaine à créer, nous ne pourrions pas chauffer une des 3 chambres qui se trouve trop loin. Par contre le plus simple techniquement était de prévoir la sortie d'air chaud dans le couloir de l'étage. Chaque porte étant ensuite laissée ouverte pour chauffer la pièce.


La maison étant bien isolée, on profite longtemps de l'apport de chaleur, quel qu'il soit. C'est le cas pour le Rdc qui, une fois que le poêle a bien fonctionné les quelques heures (4h environ) que dure un chargement de bois ordinaire, va rester chaud longtemps (6 à 7 h de plus en tout) avant que la température ne commence à baisser significativement, soit plus de 3 à 4 degrés. Ex : on démarre à 17° ; au bout d'1h, il fait 21/22° ; cette température reste 6 à 7h ; elle commence à diminuer lentement ensuite. Ceci lors d'une soirée et nuit d'hiver avec 6/8° dehors.


Ainsi, ce système de récupération va nous permettre de chauffer tout l'étage en 2h environ. C'est à ce moment là qu'il vaut mieux laisser les portes des chambres ouvertes... Ce n'est plus nécessaire ensuite. L'apport de confort est important, le récupérateur étant bien plus efficace que le seul chauffage par convection. Plus rapide pour chauffer il souffle de l'air à 45°, voire plus au moment où le poêle est le plus chaud (55°C).



L'image ci-dessus montre le conduit qui est branché au plafond. A cet endroit nous sommes dans les placards des chambres. Une gaine isolée traverse les deux placards et débouche 5 m plus loin dans le couloir de l'étage. Le circuit est très simple puisque depuis le trou dans le plafond jusqu'à la sortie dans le couloir, c'est tout droit. Il a suffit de percer la cloison qui sépare les deux placards, puis celle du couloir.  
C'est dans un placard qu'est positionné un ventilateur qui aspire l'air depuis le récupérateur.




Ce ventilateur est alimenté sur le circuit électrique des radiants de l'étage qui passe aussi par les placards. Le ventilateur est de marque UNELVENT modèle TD 350, de 350m3 de débit, trouvé chez Leroy Merlin. Il a 2 vitesses (350/125), mais nous l'utilisons seulement sur la grande vitesse. Le seul petit souci : il est prévu pour fonctionner avec de l'air à 40°C maximum. Ici, l'air qui passe peut monter à 60°: mais pour l'instant, ça tient...




Le récupérateur est tout en cuivre - surtout pour une question d'esthétique - fabriqué à partir de 5 tuyaux de 20mm de diam. et de 50cm de long, une grande plaque de cuivre plus deux petites (achetées au récupérateur de ferraille 8€ le kilo), une naissance de gouttière et un coude de gouttière en 100 (pour une idée du prix : chaque coude coute 24,44 TTC). il fait 160 de large, comme le tuyau du poêle. Les tuyaux de cuivre sont rivetés ou vissés à la grande plaque et au deux petites - c'était beaucoup plus simple que de les souder. 

On voit qu'il est soutenue par un fil de cuivre attaché au plafond, et qu'il est maintenu contre le tuyau de poêle par un autre fil de cuivre qui fait le tour du tuyau. Ceci dit il ne doit pas dépasser les 2kg. Le conduit qui le relie à la gaine isolée n'est pas encore terminé. Trouver ou fabriquer un tube de cuivre de cette taille et de cette forme n'est pas chose facile.

Quand le poêle chauffe bien, le conduit sur lequel repose le récupérateur est à 160° dans sa partir haute (il est à 300° à la base prés du poêle). A la sortie de la gaine dans le couloir de l'étage, nous avons eu jusqu'à 55°.  
L'aérateur fonctionne pendant 3 heures environ à chaque allumage du poêle. Un bruit de vent se fait entendre, tout à fait discret - il est par contre plus important dans le placard où tourne l'extracteur d'air.




Alors qu'elle est la puissance de l'engin ?
Pour le savoir, l'excellent site suivant est très aidant... : http://gilbert.cabasse.free.fr/bricolage/3frame.htm (aller à la page calculs thermiques)

Le calcul donne dont : 



  • Capacité calorique de l'air sec : 1004 J/m3.K
  • Nombre de degrés obtenu : 25 (le récupérateur permet d'augmenter de 25° l'air qui passe à travers. Finalement l'air de la pièce dans laquelle est le poêle est à 20° et on le retrouve au bout de la gaine à 25° de plus soit : 45°. C'est une moyenne puisque parfois on a 55°. 
  • Débit de la ventilation : 300m3 (on enleve 50 pour tenir compte des pertes). 
Donc : 1004 x 25 x 300 = 7 530 000 joules
Pour faire la conversion en kwh il faut diviser ce nombre par 3600 puis par 1000.

Résultat : 2,09 KWH (sauf erreur...)



15 commentaires:

basba 36 a dit…

merci pour tes explications claires et vraiment poussées,les calculs en plus le top!

Anonyme a dit…

super explication

Benabdelkarim a dit…

Bravo , c'est trés simple et donc ingénieux. Avez vous des remontées de fumées dans le couloir ?

fr a dit…

Merci de votre commentaire, et heureusement que non... nous n'avons pas de remontée de fumée dans le couloir ! C'est d'ailleurs impossible.

orhan a dit…

bonour, je souhaitais savoir, si les tuyaux de cuivre son vraiment nécessaire, pourquoi ne pas avoir plaquer la naissance directement sur le conduit?
Merci d'avance.

fr a dit…

Je pense que les tuyaux y sont pour quelque chose dans le rendement. L'idée est d'aspirer de l'air qui a eu le temps de se réchauffer. Aspirer directement avec la naissance risque de pas être aussi efficace, mais bon je n'ai pas fait d'essai...

orhan a dit…

justement moi je l'ai fait, et j'y ai mis une naissance en zinc, directement sur le conduit de diametre 125, le distributeur d'air chaud ne ce lance que par intermitence... Bref en gros pas terrible, je vous dirais ce que ça donne avec les tuyaux... a bientot.

fr a dit…

ok, ca m'intéresse oui, Merci !

Anonyme a dit…

bonjour
je suis intéressée par ce système. J'ai moi aussi un poele à bois (et une maison ossature bois) et je voudrais passer la chaleur de la pièce où il se trouve (et qui es tquasi insupportable quand le poele fonctionne au bout d'une heure) dans les chambres qui sont à l'étage en particulier notre chambre qui est juste au dessus du poele. Au départ, je pensais percer brutalement une ouverture dans le plafond. Cela suffirait il selon vous pour récupérer la chaleur. Autrement peut on trouver votre système dans le commerce? Je pense etre capable de l'installer mais pas de le fabriquer (je pense aux tuyaux rivetés). Merci

fr a dit…

Bonjour,
Notre système est introuvable dans le commerce puisque c'est une fabrication maison. Utiliser une pince à rivet est chose très simple. Je ne l'avais jamais fait auparavant. L'outil est disponible dans n'importe quel magasin de bricolage, c'est un jeu d'enfant, et c'est très efficace. Concernant votre projet, je n'ai pas idée de la configuration des lieux. Percer simplement le plafond doit permettre de récupérer de la chaleur, mais sans doute pas autant que le fait un ventilateur qui va en souffler bcp plus. Mais il suffirait peut être de mettre en aspirateur d'air au niveau de ce trou ? Et ne pouvez-vous pas souffler de l'air dans le couloir de l'étage, comme nous pour chauffer toutes les chambres ? SI vous voulez échanger plus écrivez moi sur fmontole@gmail.com
Merci.

fabrice ragot a dit…

Bonjour,
vraiment très intéressant comme idée , croyez-vous qu'on puisse faire la même chose mais en dirigeant le coude vers le bas , pour faire descendre le conduit dans ma cave par exemple , là sera installé le ventilateur , merci pour les explications facilement compréhensive

fr a dit…

Bonjour Fabrice,

Merci de votre message.
Je me dis, sans rien connaitre de votre configuration, que souffler vers le bas doit aussi avoir de l'effet, oui. Je pense que si j'en avais besoin, je ferais des essais. Mais c'est difficile de vous répondre, je ne suis pas du tout spécialiste...

Anonyme a dit…

dans la mm veine que vous j'ai fait ça :
http://chaleurbois.free.fr
les deux tuyaux concentriques augmentent la puissance de l'échangeur ...
pierre07

Anonyme a dit…

Bonjour, je vois que vous jouez plutôt dans la cour des grands la... Bravo.

Emelie a dit…

Bonjour;
Je vous remercie pour ce post bien détaillé qui nous donne une idée claire sur le processus de construction de maison en bois.